Lors de la refonte de notre site internet, nous nous sommes aperçu que la politique de Google concernant l’utilisation de ses cartes, les fameuses Google Maps, avait changé. Pour pouvoir les intégrer, il faut maintenant payer.

Comment en est-on arrivé là ?

La politique de Google était jusqu’à maintenant le : tout-gratuit, ce qui leur a permis d’assoir leur domination sur ce secteur. Maintenant que leur domination est acquise, ils font payer. C’est du business, ils n’ont pas à être moral.

 

Que faire ?

Nous trouvons que c’est un abus, d’autant que Google ne se prive pas pour pomper généreusement des données auprès de sites collaboratifs auxquels certains d’entre nous coopère.

Nous avons donc décidé de nous passer de l’usage des Google Maps, pour passer à une alternative libre, collaborative et open-source : OpenStreetMap.

 

Oulà, je ne sais pas comment faire ça

Dans Wordpress il est assez facile de générer simplement une carte. Voici un petit guide qui pourra vous servir :

  • Depuis votre Back Office, installez le plugin « OSM ».
  • Une fois activé, allez dans Réglages OSM
  • Vous pourrez renseigner ici vos coordonnées principales, même si ce n’est pas nécessaire.

Pour vous servir d’une carte dans un article, rien de plus simple :

  • créer ou éditer un article
  • en bas de la page d’édition, vous verrez une carte, positionner là à l’endroit que vous voulez, avec le zoom voulu
  • puis cliquez simplement sur la carte, cela générera un shortcode
    (exemple : [ osm_map_v3 map_center= »45.8983,4.8363″ zoom= »13″ width= »100% » height= »450″ ] )
  • vous pouvez le copier et le coller à l’endroit de votre article où vous voulez faire apparaitre la carte

C’est aussi simple que ça, et dans notre cas, nous avons même pu l’intégrer à notre thème Uncode en collant simplement le shortcode dans une zone de texte.

Et voici le résultat :

Vous soutenez ainsi la communauté du libre et vous ne participez pas à la domination d’un géant du net.

Pour toute question, rendez-vous sur notre page contact qui contient, elle aussi, une carte.